03 / Le testament d’Orphée / Elsa Leydier

Réservez votre expérience unique au Calendal
au meilleur tarif garanti

Chambre 03

Thème : Arles et le Cinéma​

« Le testament d’Orphée »

En 1959, Jean Cocteau tournait aux Baux de Provence Le Testament d’Orphée, qui sera son dernier long métrage. Cette photographie, réalisée sur l’un des lieux du tournage et reprenant ainsi l’un des paysages emblématiques du film en toile de fond, tout en évoquant l’un des motifs surréalistes propres au film, se pose comme une ré-interprétation contemporaine et en photographie d’un paysage des Baux de Provence selon l’imaginaire du Testament d’Orphée; un film « où les idées prennent corps et s’enchaînent les unes les autres, un peu comme dans un rêve… Mais ce n’est pas un rêve », comme le déclarait Jean Cocteau.

Elsa Leydier​

Artiste

Elsa Leydier est née en France en 1988. Après des études de langues, elle intègre l’École Nationale Supérieure de la Photographie d’Arles en 2012, d’où elle sort diplômée en 2015. Lors de ses études, elle commence à développer une recherche autour de la question de la représentation des territoires par les images. Son travail photographique s’exprime à travers une volonté de regarder les lieux à travers d’autres points de vue, par le prisme d’histoires et images alternatives à celles habituellement montrées.
Son travail a été montré notamment lors des Rencontres Internationales de la Photographie d’Arles, à la galerie Le Réverbère à Lyon, Chez Agnès B. et à la galerie Les Filles du Calvaire à Paris.
Elle vit aujourd’hui entre Rio de Janeiro (Brésil) et Lyon (France).

TOUTES LES ŒUVRES DE CALENDAL FOCUS