Réservez votre expérience unique au Calendal
au meilleur tarif garanti

Chambre 31

Thème : Arles et la Littérature​​​

« L’Arlésienne »

En 1869, Alphonse Daudet publie ses fameuses Lettres de mon Moulin. Parmi les nouvelles que réunit l’ouvrage, figure L’Arlésienne, nouvelle qui sera adapter au théâtre quelques années plus tard. Évoquée tout au long de la pièces, l’Arlésienne est le personnage principal de l’intrigue. Pourtant, jamais elle n’apparaît sur scène.
De cette particularité, est née l’expression « l’Arlésienne », que l’on utilise aujourd’hui pour désigner un personnage central à une histoire, maintes fois évoqué mais qui jamais ne rentre physiquement en scène.

J’ai souhaité reprendre ce motif de « l’Arlésienne », et tenter de représenter son ambiguïté entre présence et absence, son caractère à la fois invisible et central. Sur un fond de paysages arlésiens, et à l’aide d’une page issue d’un livre d’aventures dans des contrées lointaines et exotiques, j’ai tenté de figurer une absence venant dessiner les contours d’une présence, un vide venant donner sa forme et sa substance à un récit.

Elsa Leydier​

Artiste

Elsa Leydier est née en France en 1988. Après des études de langues, elle intègre l’École Nationale Supérieure de la Photographie d’Arles en 2012, d’où elle sort diplômée en 2015. Lors de ses études, elle commence à développer une recherche autour de la question de la représentation des territoires par les images. Son travail photographique s’exprime à travers une volonté de regarder les lieux à travers d’autres points de vue, par le prisme d’histoires et images alternatives à celles habituellement montrées.
Son travail a été montré notamment lors des Rencontres Internationales de la Photographie d’Arles, à la galerie Le Réverbère à Lyon, Chez Agnès B. et à la galerie Les Filles du Calvaire à Paris.
Elle vit aujourd’hui entre Rio de Janeiro (Brésil) et Lyon (France).

TOUTES LES ŒUVRES DE CALENDAL FOCUS